Fragilité des membres

Le cheval est considéré comme un animal noble : nous utilisons donc tous les termes de l’anatomie humaine pour déterminer les parties du corps du cheval. Ainsi, il a un nez et pas un museau, une bouche et pas une gueule, une jambe et pas une patte.

Les jambes du cheval sont aussi appelées les membres.

 
 
On détermine les antérieurs : les jambes de devant, et les postérieurs : les jambes de derrière. Donc, si vous entendez « les postérieurs sont mal brossés », cela signifie que les jambes de derrière sont mal brossées.
Les membres du cheval servent à sa locomotion et sont très fragiles. Le cheval se porte et nous supporte. Notre poids et le sien pèsent sur ses pieds.

Le pire des risques : la fracture

 
 
Il est très rare de pouvoir guérir une fracture d’un membre sur un cheval, alors qu’il est commun d’opérer un chat ou un chien.
 
Le vrai problème suite à une fracture, mise à part la gravité de l’opération, c’est la possibilité de mettre en place un système pour que le cheval puisse bouger un minimum sans se servir de son membre.
membres
 
 
Il existe des cas où les chirurgiens vétérinaires, aidés de toute l’équipe de leur clinique, arrivent à opérer, puis plâtrer un cheval.
 
Il faut alors immobiliser le cheval dans un box, où un harnais ou des sangles viennent le soulager de son propre poids.
 
Si c’était le seul point de complexité, sans compter les dépenses engendrées, ces opérations seraient plus souvent tentées.
Mais une fois immobilisé, le cheval subit des difficultés pour digérer les aliments qui lui sont distribués. Ses viscères se trouvent sous les poumons. Quand le cheval est suspendu, le harnais comprime tout le système de digestion.
 
Une mauvaise digestion induit souvent des problèmes de coliques : 1ère cause de décès chez le cheval.

 

Le pied du cheval est un « cœur »…

… C’est-à-dire que le pied renvoie le sang qui parcourt tout le corps. Le cheval est un animal, grand et lourd. La pression sanguine dans le pied est très forte. Il faut que le cheval bouge ses pieds pour aider au retour veineux. Tout l’organisme doit être sain, avec un réseau sanguin compétent.
mambres

 

 
 
Là encore, parfois quand le cheval est immobilisé, le retour veineux peut mal se faire et impacter tout le corps. Au box, les chevaux bougent moins qu’au pré. On peut voir, par exemple, des membres engorgés : un œdème est visible sur le bas des membres.
 
 
Cela peut aussi survenir après un gros travail. Le cheval ayant eu un afflux sanguin augmenté lors du travail, une fois au repos, il arrive qu’il engorge un peu.
 
Rapidement, on comprend qu’il faut protéger les membres de notre cheval ; en fonction de ses conditions de vie et de son travail.

Découvrez la gamme T.DE.T en cliquant sur ce lien :

tout pour la jambe du cheval


 
 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :